14/01/2008

JEUX du CIRQUE à PÉKIN...!

11-01-2008. CHINE. Pékin. Les Jeux du Cirque ou le Sadisme Chinois. Origine de l'information : Journal Daily Mail.

ChineBeignetsChienChatOurs_mob3240_1199930134Des chèvres vivantes en pâture aux lions... On peut aussi venir avec son canard vivant que l'on attache à une canne à pêche et on joue à la donner aux lions...   Pour les tigres, une vache vivante est envoyée dans l'arène. La foule de visiteurs est enchantée, c’est les jeux du cirque...

Jeux_mob3238_1199929829Bien sur, tous ces spectacles barbares peuvent être vus du restaurant du zoo, où vous pouvez entre-autres, manger de la patte d'ours, du tigre, du crocodile, du lion, etc.... Ce parc d'attractions est à 1 heure de route des principales attractions des Jeux Olympiques de Beijing 2008. A toutes fins utiles voici l'adresse du site officiel des Jeux Olympiques de Pékin 2008. 

Jeux_mob3239_1199929879Vous pouvez y laisser des messages...

En savoir plus ?

Daily Mail - Animals torn to pieces by lions in front of baying crowds: the spectator sport China doesn't want you to see. 

http://www.dailymail.co.uk/pages/live/articles/news/world...

Jusqu'où va le sadisme ?

Merci de diffuser cette information.

Ercé. patte09

02/06/2007

ANIMAUX DE CIRQUE... QU'EN EST-IL ? (2).

LES CIRQUES... ALLEMAGNE & BELGIQUE ! Suite.POUR L'ABOLITION DE L'ESCLAVAGE ANIMAL (suite & fin).CE QU'IL EN EST EN ALLEMAGNE & EN BELGIQUE... Allemagne - L’Etat fédéral de Hessen a déposé une demande au parlement fédéral pour une interdiction de captivité pour les singes, les ours et les éléphants dans les cirques. Cette demande a été traitée par la commission pour l’agriculture fin septembre 2003. L’Etat de Bavière a déposé une demande d’interdiction de captivité des animaux sauvages (en particulier les signes, ours et éléphants) dans les cirques et a demandé, tout comme Hessen, l’introduction d’un registre central des cirques. L’Etat de Schleswig-Holstein a déposé une demande pour faire la liste des animaux qu’on peut garder en captivité dans des cirques. Récemment, la commission pour l’agriculture a recommandé au parlement la proposition de la Bavière. Le 17 octobre 2003, le parlement a accepté les recommandations de la commission. Il est maintenant du devoir du Ministère pour la Protection du consommateur, l’alimentation et l’agriculture de travailler sur un projet de décret. (Source : Menschen für Tierrechte). Belgique - CE N'EST PAS TRITE, VOYEZ CE QUI SUIT ! (2004 & 2005, ensuite...)12/09/2005 - Communiqué de presse (GAIA - Animaux en péril) - Le nouvel AR bien–être des animaux de cirque, publié au Moniteur Belge, entrera en vigueur le 1er décembre.28/07/2005 - Communiqué de presse commun de Rudy Demotte, Ministre des Affaires sociales et de la Santé publique de l'Association des directeurs de cirques belges représentée par les Cirques Bouglione, Monelly et Malter et de la Protection animale représentée par les organisations Gaia et Animaux en péril : "Arrêté royal visant à garantir le bien-être des animaux utilisés dans les cirques ou les expositions itinérantes pour l'amusement du public" 18/05/2005 (BELGA)- Demotte retire sa directive sur les animaux de cirque (GvA/BvL) -Le ministre en charge du Bien-être animal, Rudy Demotte (PS), a retiré mardi son propre Arrêté Royal qui interdisait les animaux sauvages dans les cirques. En juillet dernier, Rudy Demotte avait pris un Arrêté Royal interdisant la présence d'animaux sauvages dans les cirques se produisant en Belgique, en application de la loi de 1986 sur la protection des animaux. En agissant ainsi, M. Demotte avait supprimé les exceptions légales prévues pour les cirques. Et, une telle suppression ne pouvait se faire que par le parlement. Début août, le Conseil d'Etat a suspendu l'AR, sur base d'une requête introduite par Alexandre Bouglione et l'asbl European Circus Festival. Le Conseil d'Etat a jugé que l'Arrêté Royal ne suffisait pas et qu'une loi et un débat parlementaire étaient nécessaires en la matière. Le Conseil d'Etat a aussi reconnu que l'AR causait un préjudice grave. M. Demotte n'a pas attendu que le Conseil d'Etat supprime l'Arrêté Royal et l'a retiré lui-même. Entretemps, un accord est intervenu entre M. Demotte et les responsables de cirques. (GFR)23/09/2004 (GAIA) - Nouvelle concertationLes organisations de défense des animaux acceptent l'invitation pour arriver le plus vite possible à de nouvelles mesures efficaces - GAIA, ANIMAUX EN PERIL et VEEWEYDE se concerteront à nouveau avec le ministre Demotte à propos de l'initiative que ce-dernier veut prendre pour le bien-être des animaux dans les cirques. Voilà ce qui ressort de l'entretien de trois heures qu'a eu le ministre Demotte avec les délégués des organisations de défense des animaux. 13/09/2004 (GAIA) - L'ACCORD DES CIRQUES DE DEMOTTE EST ILLEGAL L'accord avec les cirques est contraire à l'arrêté du conseil d'Etat, constatent les juristes de Gaia, Veeweyde et Animaux en péril. 10/09/2004 (Libre Belgique) - Le cirque n'est pas encore terminéFeuilleton de l'été, le dossier portant sur l'interdiction progressive des animaux sauvages dans les cirques serait-il en passe d'être résolu? Rien n'est encore gagné, même si un projet d'accord est intervenu mercredi soir entre le cabinet du ministre fédéral du Bien-être animal, Rudy Demotte (PS), et les directeurs de cirques. 09/09/2004 (GAIA) - GAIA, VEEWEYDE ET ANIMAUX EN PERIL : 'L'accord avec le monde du cirque et Demotte est une tromperie, une catastrophe pour les fauves et les éléphants' - 'Ministre du bien-être animal ? Non, ministre du cirque Bouglione' 09/09/2004 (RTL.be) - Accord en Demotte et le monde du cirque l'Accord doit être traduit dans un arrêté royal qui devrait entrer en vigueur avant fin 2004. Il stipule notamment l'interdiction des ongulés dans les cirques et un régime plus strict d'identification des animaux. 13/08/2004 (Libre Belgique ) - Le cirque doit montrer patte blanche (Dr Yvan Beck – Président de Planète Vie RNS) Se questionner sur la présence d'animaux dans les cirques s'inscrit dans l'évolution des mentalités. Pourquoi dès lors courir derrière des requêtes obsolètes ? 09/08/2004 (LRPBO) - "Animaux sauvages et cirques : Mise au point" Un communiqué de presse de la Protection des Oiseaux 04/08/2004 (Libre Belgique ) - Les cirques retrouvent le sourire Le Conseil d'Etat a suspendu l'arrêté royal interdisant la présence d'animaux sauvages dans les cirques. Motif: une telle interdiction doit se faire par la voie d'une loi. Une solution de compromis va être recherchée. 03/08/2004 (GAIA) - Communiqué de GAIA GAIA et d'autres organisations de défense des animaux : "Dommage mais heureusement que le ministre Demotte cherche d'autres solutions pour interdire les mammifères sauvages dans les cirques car il doit être mis fin aux souffrances des tigres, des lions, des éléphants, etc…" 23/07/2004 (DH Net) - "Le palais de Monaco va adresser une lettre au roi Albert et au gouvernement belge, pour que l'on réexamine cette mesure d'interdiction. Le prince Rainier est un grand ami et un fin connaisseur du cirque." 22/07/2004 (RTBF) - Les directeurs de cirques font appel au roi L'arrêté royal a été pris par le ministre en charge du Bien-être animal, Rudy Demotte, à la suite du constat qu'aucun cirque ne répond aux normes minimales en vigueur sur le bien-être animal (cages trop petites, tigres et éléphants privés de baignade, déplacements fréquents). "Les animaux sauvages ne peuvent en outre se produire qu'après de nombreuses heures de dressage, préjudiciables à leur santé physique et psychique ainsi qu'à leur instinct naturel. Le dressage a pour seul but de manipuler l'animal afin de la faire obéir machinalement aux ordres qui lui sont donnés. De telles représentations donnent au public, et surtout aux jeunes, une image erronée de l'animal", explique M. Demotte. 22/07/2004 (DH Net) - À terme, plus aucun mammifère sauvage sous les chapiteaux. Rudy Demotte a tranché : à terme, plus aucun mammifère sauvage - tigre, lion, éléphant... - ne pourra être utilisé dans les spectacles de cirque se produisant en Belgique. Le ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, qui a également le bien-être des animaux dans ses compétences, vient de signer un arrêté royal signifiant la fin progressive de l'exploitation de ces espèces sous les chapiteaux. Un souci déjà exprimé dans l'accord de gouvernement et qui représente une véritable révolution, tant ces animaux symbolisent, aux yeux de beaucoup, l'essence du cirque, disons, de notre enfance. Fin progressive, donc, dans la mesure où une période d'adaptation est accordée aux propriétaires de cirque et/ou d'expositions animalières itinérantes. 19/07/2004 (GAIA) - Communiqué de presse de Gaia. GAIA à propos de l'interdiction légale des animaux sauvages dans les cirques : 'Un grand pas en avant pour le bien-être des animaux. Cela fait 90 ans que les protecteurs des animaux attendent ce résultat'. GAIA demande au ministre Demotte de déterminer rapidement la date butoir de transition et d'élargir l'interdiction aux reptiles et aux oiseaux sauvages. A votre service,Ercé.

POUR L'ABOLITION DE L'ESCLAVAGE ANIMAL... Cirques (1).

Pour rappel... Ce qu'il en est dans certains pays ! Autriche - Interdiction des animaux sauvages dans les cirques depuis 2005, à l'exception des lions et des tigres. les Etats fédéraux de Vienne et de Salzburg appuient fortement pour que cette interdiction soit étendue à tous les animaux sauvages. (Source Vier Pfoten). Belgique - Interdiction des animaux sauvages. Décision ensuite suspendue par le Conseil d’Etat ! (Voir article suivant). Danemark - Les animaux sauvages (à l’exception des éléphants d’Asie, des chameaux et des lamas) sont interdits depuis 1991 (Danish Act on Protection of Animals, Act n°386 juin 1991). Finlande - Les animaux sauvages sont interdits (à l’exception des otaries) depuis 1996 (Ministry of Agriculture and Forestry, 2 août 1996). France - Aucune interdiction actuelle ! Norvège - Il est interdit d’utiliser des félins sauvages et des ours, et tous les autres animaux si ces derniers ont été capturés dans la nature. (Welfare of Animals, Act n°73 décembre 1974). Suède - Il est interdit d’utiliser les carnivores sauvages, les pinnipèdes (sauf les otaries), les rhinocéros, les hippopotames, les cervidés (à l’exception des rennes), les girafes, les kangourous, les rapaces, les ratites (autruches, nandous, émeus), et les crocodiles depuis 1988. (Animal Welfare ordinance, Act n°539, 1988). Brésil - Les animaux domestiques et sauvages sont interdits dans les cirques. (Legislative Assembly of the State of Rio de Janeiro, n°2634/2001). Costa Rica - Interdiction des animaux sauvages depuis juillet 2002. Inde - Interdiction de spectacles avec tigres, panthères, lions, singes et ours dans les cirques. (The Times of India News Service, le 10/05/2001). Israël - Dans la pratique interdiction des animaux sauvages par la non-délivrance d’agrément depuis 1998. (La souffrance des animaux n’a rien d’amusant – GAIA 2003). Singapour - Interdiction des animaux sauvages dans les spectacles itinérants depuis 2000. (The Agri-Food & Veterinary Authority of Sinagpore, Ministry of National Development, 29 décembre 2000). Pour l'Allemagne et la Belgique, voir le détail dans l'article suivant. Campagnes sur : http://www.codeanimal.com/legis/legis.htmlErcé.