06/03/2009

LOI POUR STOPPER LE MASSACRE DES PHOQUES...

Source ''IFAW''

Sans précédent au Canada :

un sénateur dépose un projet de loi pour mettre fin à la chasse au phoque

 

(Ottawa, Canada – 3 mars 2009) – IFAW (le Fonds international pour la protection des animaux www.ifaw.org) se réjouit du projet de loi émanant du sénateur Mac Harb qui réclame de mettre fin à la chasse aux phoques. C’est la toute première fois qu’un politicien canadien présente une loi mettant un terme à ce qui demeure le plus grand massacre de mammifères marins au monde.

 

“C’est vraiment un moment historique – on peut enfin réellement envisager la fin de la chasse aux phoques commerciale canadienne », a dit Clayton Ruby, un avocat canadien réputé. « Le sénateur a démontré un leadership et un courage incroyables en parlant au nom de la majorité des Canadiens sur ce sujet. »

 

Le projet de loi est un amendement à la Loi sur les pêches et vise à interdire la chasse au phoque commerciale dans les eaux canadiennes tout en protégeant les droits des peuples aborigènes à chasser cet animal.

 

“Nous espérons que le projet de loi Harb permettra d’initier un grand débat public et aboutira, une fois pour toutes, à l’interdiction de la chasse au phoque commerciale, synonyme de cruauté et de gaspillage », a dit David Lavigne, Conseiller scientifique auprès d’IFAW. « Le sénateur Harb s’est donné beaucoup de mal pour s’assurer que les droits et les intérêts des Inuits et des autres peuples autochtones du Canada seront protégés. »   

 

Le dépôt du projet de loi va dans le sens des récents sondages d’opinion qui démontrent qu’une majorité de Canadiens reste opposée à la chasse au phoque commerciale et souhaite qu’elle soit interdite. Ce projet de loi survient également alors que l’industrie de la chasse aux phoques connaît un déclin économique. Le prix des peaux de phoque devrait connaître une nouvelle baisse cette année. La demande mondiale en fourrure de phoque est dérisoire et l’Union européenne envisage un embargo sur tous les produits de phoques non-autochtones.

 

« Continuer à défendre la chasse aux phoques commerciale ne doit pas être la seule réponse du gouvernement, » a dit le sénateur Mac Harb. « On ne peut pas continuer à se voiler la face et prétendre que tout va bien se passer. Le temps est venu de mettre en œuvre des mécanismes de transition pour les quelques milliers d’individus impliqués dans la chasse aux phoques et de les aider à sortir de cette industrie moribonde pour des emplois qui auront un avenir plus prometteur. »

 

David Lavigne et Clayton Ruby seront présents pour répondre aux questions à la conférence de presse d’IFAW, qui aura lieu à 16h00 EST au Charles Lynch Theatre, 130S Center Block, Parlement du Canada.

Espérons l'acceptation de cette proposition au plus tôt et son respect...!

14/04/2008

ACTION CONTRE CHASSE AUX CHATS A GAND...

Source Gaïa. 14/04/2008. Les défenseurs des animaux ont mené samedi une nouvelle action contre la cruelle chasse aux chats, à la Foire de la Chasse à Gand...

Des militants de GAIA, de la Chaîne Bleue Mondiale, d'Animaux en Péril, de l'APMA et du BLID ont mené samedi matin une action de protestation pendant la Foire de la Chasse au Flanders Expo à Gand, contre la cruelle chasse aux chats. Pendant que des hommes-chats étaient ‘'abattus comme des mouches'', les militants dénonçaient haut et fort la cruelle chasse aux chats. Avec beaucoup de tapage et assez de vacarme pour faire fuir symboliquement les chats, loin de leurs tueurs impassibles.
Chaque année, en Belgique des milliers de chats sont abattus par des balles de chasseurs.

mob604_tuerChat
Prévention OUI, balles NON !

Les défenseurs des animaux exigent qu’il soit mis fin cette cruelle chasse aux chats, ce qui inclut l’interdiction de « prélever » des chats à l’aide du fusil dans le cadre d’un soi-disant contrôle de la population. Ils préconisent une alternative à la fois efficace et respectueuse du bien-être animal pour résoudre le problème de la surpopulation des chats : une politique préventive, axée sur la stérilisation et la castration des chats errants et des chats domestiques.

Actions déjà bien connues et traitées par maintes associations de Protection des Animaux, telles qu'à la S.R.P.A. de Charleroi.

Faut-il aussi souligner l'importance pour tout propriétaire de nos braves minets, que des actions d'identifications sont proposées par puce électronique. D'autres informations à ce sujet en visitant le lien à gauche. Cliquez sur le logo Id'Chips, Identification, sous le mini chat.

POUR EUX, MERCI.

Mais comment est-il possible que des Ministres accordent à nouveau ce droit de chasse en 2007, alors que d'autres Ministères prônent la stérilisation et mènent des campagnes d'identifications. Il y a bien, chez nous, d'autres problèmes que communautaires... NON !

Une histoire Belge de plus dont il y a lieu de se moquer à défaut de maturité politique et décisionnelle. Décidément, les hommes d'âges mûrs aiment toujours autant jouer avec des fusils que les mauvais et sales gamins...!

REFLECHIR, serait-il absent du Larousse francophone belge ?

Signez la pétition contre la chasse aux chats. La pétition est valide jusqu'au 20 avril. (Cliquez vite sur le chat colonne de droite).
Ercé. patte09

05/04/2008

CONTRE LA CHASSE AUX CHATS... Belgique

Communiqué de Presse
© GAIAle 3 avril 2008
  
ChasseChatsGaia1
Haro sur la cruelle chasse aux chats:
des chats bottés montrent leurs griffes au ministre de l'Environnement Benoît Lutgen.
  

Deux chats bottés en habits colorés, flanqués de dizaines de militants pour la défense des animaux se sont rendus aujourd'hui au cabinet du ministre de l'Environnement Benoît Lutgen à Namur, où ils ont demandé au ministre d'interdire la chasse aux chats ainsi que la 'régulation' des chats harets par le fusil (ce qui en fait revient au même). Les représentants de GAIA, Animaux en Péril, la Chaîne Bleue Mondiale, la Croix Bleue de Belgique, Help Animals, le Conseil National pour la Protection Animale, Sans Colliers et UBAEAV exigent la suppression de ces pratiques cruelles. Comme il ressort d'un sondage IPSOS, près de 9 wallons sur 10 soutiennent une interdiction, alors que les associations ont déjà récolté des dizaines de milliers de signatures. La pétition sera clôturée le 15/4.

Outrés


Outrés, les associations exigent par la même occasion que la mention « Contrairement à ce que GAIA tente de faire croire, la chasse aux chats est interdite en Région wallonne » sous le titre ‘Chats dangereux' (!?) soit enlevée du site web du ministre. Car contrairement aux affirmations aussi erronées que déplacées que l'on retrouve sur ce site, la chasse aux chats demeure autorisée en Wallonie. En effet, l'article 18 de l'arrêté du gouvernement wallon fixant les dates de l'ouverture, de la clôture et de la suspension de la chasse, du 1er juillet 2006 au 30 juin 2011, précise que: "Les dates d'ouverture et de fermeture de la chasse à tir aux autres gibiers sont fixées comme suit: 4° chat haret: toute l'année". C'est écrit noir sur blanc! « Nous ne pouvons pas accepter qu'on nous accuse de tenir des propos malhonnêtes alors que c'est justement le contraire, » a souligné le président de GAIA, Michel Vandenbosch.

Langues de chat en chocolat pour une solution éthique

« Bien que nous ayons toutes les raisons pour montrer nos griffes au ministre, nous avons décidé de lui laisser une chance pour se racheter à nos yeux, » ont expliqué Michel Vandenbosch, président de GAIA, et Jean-Marc Montegnies, directeur d'Animaux en Péril, les portes-paroles du mouvement « Tous ensemble contre la chasse aux chats ». Dans cette lignée de pensée, les chats bottés se sont chargés de remettre au ministre Lutgen des langues de chat en chocolat, symbolisant les milliers de chats qui sont abattus par les balles des chasseurs chaque année en Belgique. Les défenseurs des animaux prônent une alternative à cette pratique qu'ils jugent aussi inefficace qu'inadmissible sur le plan éthique : la mise en place d'une politique préventive misant sur la stérilisation et la castration des chats errants et de compagnie.

De la poudre aux yeux

Les défenseurs des animaux remettent sérieusement en question les "cas particuliers" tels qu'ils sont avancés par le ministre et sur base desquels il tente de justifier la chasse aux chats, à savoir le prélèvement des chats errants sous prétexte de lutter contre la rage, éviter le croisement entre le chat haret et le chat forestier ou pour la protection de certaines espèces. Outre le fait que des chats de compagnie risquent de se faire abattre par des chasseurs incapables de faire la distinction entre le chat de compagnie et le chat dit haret, les deux premiers cas cités ne se posent pour ainsi dire jamais ou très exceptionnellement. En tous cas, les défenseurs des animaux proposent une solution efficace pour le contrôle de la population des chats errants ou harets, qui est en même temps respectueuse de leur bien-être.

Solution à la surpopulation à la fois efficace et respectueuse du bien-être des chats

Pour résoudre le problème de la surpopulation des chats, les défenseurs des animaux revendiquent l'application d'une alternative à la fois plus efficace et surtout, respectueuse du bien-être animal: une politique préventive, misant sur la stérilisation et la castration des chats errants et des chats de compagnie. Les moyens nécessaires doivent être libérés et les autorités fédérales, régionales, provinciales et locales doivent y collaborer.

Sondage: presque 9 Wallons sur 10 veulent une interdiction, et 7 personnes sur 10 parmi ceux qui soutiennent la chasse en général !

Entre le 18 et le 28 janvier 2008, le bureau de sondage IPSOS a fait une enquête d'opinion à la demande de GAIA auprès de 1.022 personnes, représentatives de 8.650.000 Belges de 15 ans et plus. Il ressort de ce sondage qu'une très grande majorité de personnes en Wallonie considère que la chasse aux chats est intolérable (85 %) et se prononce en faveur d'une interdiction de la chasse aux chats (88 %). Parmi les personnes qui soutiennent la chasse de façon générale, 67% sont d'accord que la chasse aux chats ou leur ‘prélèvement' soit interdite!

Les resultants du sondage :

  • 84 % des Belges trouvent que la chasse aux chats est plutôt ou tout à fait inacceptable (85 % Wallons, 86 % Bruxellois, 82 % Flamands)
  • 80 % des Belges trouvent que la chasse aux chats doit être interdite (88 % Wallons, 81 % Bruxellois, 77 % Flamands)
  • Remarquable : 69 % des personnes qui sont en faveur de la chasse en général (y compris des chasseurs) estiment que la chasse aux chats est inacceptable. 67 % des personnes qui soutiennent la chasse en général se prononcent en faveur d'une interdiction dans le cas de la chasse aux chats.
  • Seulement 13 % des Belges trouvent que la chasse aux chats est acceptable (3 % tout à fait) et seulement 15 % des Belges sont contre une interdiction (6 % tout à fait contre)
  • Une majorité, 54 % des Belges, se range contre la chasse en général (57 % Wallons, 49 % Bruxellois, 52 % Flamands). 26 % déclarent être en faveur de la chasse.

En relais et avec Gaïa. Pétition auquel la SRPA de Charleroi participe. Nous attendons vos signatures.

Pour EUX, Ercé.

21/03/2008

FRANCE. RENCONTRES ANIMAL & SOCIETE...

Rencontres "Animal et société"
Les rencontres "Animal et société", aussi appelées "Grenelle des animaux" sont des rencontres organisées par le ministère de l'Agriculture. L'objectif affiché de ces rencontres est d'élaborer des propositions d'action autour du bien-être animal. Elles débuteront le 14 mars prochain et devront aboutir à la rédaction d'un rapport fin juin (2008).


AssietteChienSAGLa position du gouvernement français sur des dossiers récents concernant le bien-être animal montre sa propension
à suivre avant tout la volonté des filières d'élevage. Il y a donc tout lieu de penser que ces rencontres suivent la politique de communication de l'actuel gouvernement, très habile à occuper les forces d'opposition.

Concernant ces rencontres "Animal et société", la nomination à la présidence du groupe de travail "animal, économie et territoires" du président du groupe chasse au Parlement, Jérôme Bignon, est un exemple frappant de la partialité du gouvernement sur la question animale.

La présentation de ce groupe de travail dans le dossier de presse du gouvernement dévoile également l'intention de ne pas aller plus loin que ce qu'exige déjà la règlementation : "La législation communautaire étant déjà très développée et en évolution constante dans certains secteurs d'activité tels que l'élevage et le transport international, ce groupe se penchera sur les leviers d'une meilleure mise en œuvre de cette règlementation."

Pour en savoir plus, consulter le dossier "Animal et société" - bien-être animale - L214. Suivez sur : http://www.l214.com/animal-et-societe

07/03/2008

RUSSIE CHASSE AUX PHOQUES, LA FIN ?!

IFAW_logo_home85% Info : La Russie se prépare à interdire

 la chasse aux bébés phoques

 (Moscou, Russie - 5 mars 2008) - M. Oleg Trutnev, Ministre des Ressources naturelles de Russie, vient de rédiger une lettre demandant au gouvernement d’arrêter totalement la chasse aux « blanchons ». Les bébés phoques du Groenland conservent leur fourrure blanche jusqu’à l’âge de 3 semaines. IFAW (Fonds international pour la protection des animaux  www.ifaw.org), qui oeuvre au Canada et dans le monde entier pour mettre un terme à la chasse commerciale aux phoques, se félicite de cette première étape sur la voie d’un arrêt de cette chasse en Russie. ChassePhoquesGaia « Nous nous réjouissons que le gouvernement russe prenne des mesures afin d’arrêter la chasse aux blanchons, » a dit Masha Vorontsova, Directrice d’IFAW Russie. « Nous reconnaissons que cette mesure est un succès important pour la protection animale, mais le gouvernement doit en faire plus - nous attendons un arrêt total de la chasse aux phoques du Groenland en Russie. » L’opposition russe à la chasse aux blanchons s’est considérablement accrue au cours de l’année dernière. Les protestations du grand public ont conduit à une augmentation de la pression exercée sur le gouvernement russe afin qu’il s’attaque officiellement à l’arrêt de la chasse aux blanchons.  De la même façon, l’opposition européenne à la chasse commerciale des phoques au Canada a entraîné des embargos nationaux sur tous les produits de phoque en Belgique et aux Pays-Bas. Des interdictions comparables sont envisagées en Allemagne, en Italie et en Autriche. IFAW continue de pousser ces pays ainsi que d’autres, afin qu’ils réduisent le marché global des produits dérivés de phoque.  « Nous appelons la Russie, le Canada et la Norvège à mettre fin une bonne fois pour toutes à leurs chasses cruelles des phoques du Groenland. » ajoute Mme Vorontsova. « Ces chasses sont inutiles ; elles se contentent de soutenir le commerce de la fourrure utilisée pour des articles de mode qui ne sont pas indispensables. » 

Pour toute information complémentaire sur la campagne d’IFAW en faveur des phoques, rendez-vous sur le site www.ifaw.org

 

16/02/2008

PETITION CHASSE AUX CHATS, Belgique...

srpa_logo170x145Im.BlogSRPAC_LogoAdErcéAPPEL AUX DEFENSEURS DES CHATS !
Avec la S.R.P.A. de Charleroi et GAIA, 13 organisations Belges de défense animale joignent leurs forces et lancent une campagne contre
la cruelle chasse aux chats.

Cliquez sur ce chat ChatHaretGaia pour en savoir plus.

NOUS VOUS INVITONS A DIFFUSER ET SIGNER MASSIVEMENT LA PETITION EN LIGNE.

8 belges sur 10 veulent une interdiction de la chasse aux chats et

67% des partisans de la chasse sont également favorables à cette interdiction.

SIGNEZ EN CLIQUANT SUR CETTE IMAGE D'UN CHAT ABATTU !
ChatHaretGaia.dcd

Enquête préalable au lancement de cette pétition nationale belge.




80% des Belges estiment qu'il faut interdire la chasse aux chats. A noter: près de 7 partisans de la chasse sur 10 partagent cette opinion. C'est ce qu'indique un sondage d'opinion du bureau d'études IPSOS effectué à la demande de GAIA. Chaque année, des milliers et des milliers de chats sont abattus dans notre pays par des chasseurs. Treize organisations de défense animale* veulent que la Flandre et la Wallonie mettent rapidement fin à cette cruauté inutile et inhumaine. Elles joignent leurs forces contre la chasse aux chats et lancent la veille de la Saint-Valentin une pétition en faveur de la suppression de la chasse aux chats et contre la destruction des chats par les armes. Les protecteurs des animaux demandent aux ministres compétents pour l'Environnement d'interdire la chasse aux chats en Wallonie et en Flandre. La pétition est disponible pour signature en ligne ou auprès des organisations participantes. Les organisations réclament une alternative respectueuse des animaux à la chasse aux chats: la capture et la stérilisation des animaux.

Une occasion unique
L'arrêté d'ouverture de la chasse wallonne est valide jusqu'en 2011 mais rien n'empêche son adaptation avant cette date. En Flandre, l'occasion est trop belle: la révision de l'arrêté actuel sur l'ouverture de la chasse qui vient à échéance le 30 juin 2008 en Flandre. Cet arrêté autorise e. a. l'abattage au fusil de chats dits "harets". La ministre de l'Environnement flamande, Hilde Crevits, doit revoir cet arrêté avant cette date. Le nouvel arrêté entrera en vigueur le 1er juillet 2008. "Nous allons faire des propositions aux ministres pour que la chasse aux chats et le tir aux chats soient exclus de l'arrêté", a expliqué Michel Vandenbosch, président de GAIA.

Une enquête
 Les 13 organisations de protection animale se savent soutenues par un large pan de la société. Le bureau d'études IPSOS a effectué, à la demande de GAIA, une enquête auprès de 1.022 Belges, échantillon représentatif de 8.650.000 Belges de 15 ans et plus, entre les 18 et 28 janvier 2008. Le sondage d'opinion indique qu'une forte majorité estime inacceptable la chasse aux chats et est partisane d'une interdiction de cette chasse, y compris les partisans de la chasse et les chasseurs eux-mêmes.
chasseauxchats_logos

31/01/2008

CHASSE AUX PHOQUES, E.U. VOTEZ VITE CONTRE...

ChassePhoquesGaia IL EST AUJOURD'HUI CAPITAL POUR TOUS LES DEFENSEURS DE LA CAUSE ANIMALE ET LA PROTECTION DES PHOQUES QUE CETTE INFORMATION FASSE LE TOUR DU MONDE DES ADRESSES ''MAIL'' DE TOUS VOS CONTACTS, ET QUE CHACUN Y PARTICIPE SERIEUSEMENT EN PRENANT CONSCIENCE, QU'ENFIN ET POUR UNE FOIS, NOTRE AVIS A TOUTES ET TOUS SOIT DEMANDE PAR L'UNION EUROPEENNE.

Et exprimez avec force votre soutien pour un embargo européen sur le commerce des produits dérivés du phoque.

A cet effet, toutes les Associations de Protection des Animaux font appel à votre sagesse afin de signer cette Pétition Mondiale pour l'Arrêt de la chasse
aux phoques, aux drames engendrés, à toute forme de massacre génocidaire inutile, sanglant et commercial.

Cliquez sur le lien suivant pour accomplir de suite, votre B.A. du jour... :

http://ec.europa.eu/yourvoice/ipm/forms/dispatch?form=seals

Par avance merci pour votre geste et la diffusion de ce message URGENT.

Pour toutes les Associations de défense, Merci. Clin d'oeil

N.B.: Les pages sont en Anglais, mais vous devez agir et diffuser...!

Ercé.  patte09

29/01/2008

APPEL IMPORTANT !

La Commission Européenne vous demande votre avis sur la chasse aux phoques.

Sauvez les phoques et complétez en ligne le formulaire d'enquête.

Relais de l'Association ''GAÏA : La Commission européenne, via une enquête d'opinion sur internet, tente de savoir ce que les habitants de l'Union européenne pensent de la chasse aux phoques. Ce sondage constitue une chance unique de faire savoir clairement aux dirigeants européens que vous êtes opposés à la chasse aux phoques et que vous soutenez pleinement l'interdiction belge de commercialiser les produits dérivés du phoque. L'enquête est disponible en ligne jusqu'au 13 février 08. N'attendez donc pas plus longtemps et surfez dès maintenant sur le site. ChassePhoquesGaia

http://ec.europa.eu/yourvoice/ipm/forms/dispatch?form=seals

Plus le nombre d'internautes qui manifesteront leur opposition à la chasse aux phoques à la Commission européenne sera élevé, plus grande sera la chance de voir apparaître une interdiction européenne du commerce des produits dérivés du phoque. Une interdiction de commercialisation est une manière efficace de mettre fin à la cruelle chasse aux phoques.

  • Les phoques peuvent-ils être tués pour leur peau?
  • Peut-on chasser les phoques plus âgés?
  • Quel mode de mise à mort est le moins cruel?


Répondez à ces questions et à d'autres sur le site Internet de l'Union européenne.
La Commission européenne, au cours de son processus décisionnel, tiendra compte des réponses recueillies.

Depuis l'an dernier, la Belgique interdit l'importation, l'exportation et la vente de produits dérivés du phoque, tels que la fourrure et l'huile. Le Canada, qui autorise sur son territoire ce massacre massif de mammifères marins, craint que l'interdiction belge n'encourage d'autres pays à adopter une interdiction semblable. C'est pourquoi le Canada a déposé plainte contre cette mesure belge, sous le motif qu'elle contreviendrait aux règles du commerce international.
Réagissez contre le Canada et remplissez le questionnaire. Cela ne prendra que quelques minutes de votre temps.

Les questions ne sont pas toujours formulées très clairement.
Nous vous donnons ci-dessous avec plaisir plus d'explications pour vous permettre de répondre au questionnaire en toute connaissance de cause.

Remplissez le questionnaire via le lien ci-dessus. (En Anglais).

Information utile, à lire avant de remplir le questionnaire.

Outre la partie relative à votre profil personnel, vous n'êtes pas tenu de répondre à toutes les questions. S'il y a des interrogations auxquelles vous ne pouvez ou ne voulez pas répondre, rien ne vous y oblige.

Pour certaines questions, il n'est pas possible d'opter pour une réponse respectueuse des animaux. Ainsi, il vous est demandé d'indiquer - en ordre croissant - quelle méthode de mise à mort cause, selon vous, le moins de douleur et de souffrance (Methods of seal killing).
GAIA estime que cette question n'est pas formulée honnêtement parce qu'aucune option n'est prévue pour une réponse réellement respectueuse des animaux. Pour éviter d'indiquer une de ces quatre méthodes inhumaines comme la "plus acceptable", vous pouvez faire ceci : choisissez la méthode que vous trouvez la plus cruelle et attribuez-lui quatre points. N'exprimez pas de jugement sur les trois autres.


Sourire Rendez-vous sur cette enquête afin que nos voix soient enfin entendues.

Ercé. patte09

12/01/2008

FIN DU MASSACRE DES BALEINES A BOSSE AU JAPON

Japon arrêt du massacre des baleines à bosse
Post du 21/12/2007.
Le gouvernement japonais a officiellement annoncé qu'il renonçait à chasser les 50 baleines à bosse, une espèce menacée, qui faisait partie de son programme de chasse dite « scientifique ».
« C'est une bonne nouvelle mais cela doit être une première étape en vue de l'arrêt définitif de la chasse baleinière ! » explique Karli Thomas, responsable de l'expédition de Greenpeace dans les mers australes.

Malheureusement, la campagne de chasse japonaise continue, avec pour objectif de tuer près de 1 000 baleines malgré la pression de plus en plus forte du gouvernement Australien. Ce dernier a annoncé l'envoi de l'Océanic Viking, un brise glace de l'armée australienne sur la zone de chasse des japonais.
L'Esperanza un des navires de Greenpeace, fait également route pour les mers australes, et tentera de s'interposer et d'empêcher les harponneurs d'atteindre leur cible.
« Le gouvernement japonais doit continuer sur sa lancée et renoncer entièrement à son programme de chasse dont l'argument scientifique est reconnue comme mensonger par tous. Aujourd'hui, la viande de baleines ne trouve pour ainsi dire plus de débouchés et se retrouve entreposée dans des frigos » explique François Chartier de Greenpeace France.

01/06/2007

CANADA = UTOPIE !

Chasse aux phoques. LA LUTTE EST OUVERTE. Le marché européen reste ouvert. Source Radio Canada. Mise à jour le vendredi 26 janvier 2007, 22 h 39 . LE CANADA FACE A SES ACTES... Ottawa et le gouvernement de Terre-Neuve et Labrador crient victoire dans le dossier de la chasse aux phoques. Vendredi, l'Union européenne a rejeté une proposition de son Parlement qui visait à interdire les importations de produits dérivés du phoque. La Commission européenne a rejeté les arguments des députés. Selon elle, la présente loi qui protège les blanchons est suffisante. Adoptée en 1983, elle interdit l'importation de produits dévirés du phoque du Groenland âgés de moins de deux semaines et demi et du phoque à capuchon de moins de 16 mois. Dans sa réponse aux parlementaires, la Commission précise que les rapports qu'elle a reçus au sujet des méthodes de chasse sont contradictoires. L'organisme s'est cependant engagé à procéder à une évaluation indépendante de la chasse aux phoques pour s'assurer qu'elle est pratiquée de manière respectueuse. Les défenseurs des droits des animaux espéraient que la démarche des députés européens permettrait de mettre fin à la chasse commerciale au Canada. Le ministre des Pêches de Terre-Neuve et Labrador a applaudi la nouvelle, estimant qu'il s'agit d'une reconnaissance que la chasse aux phoques est pratiquée de manière respectueuse. LE PHOQUE INTERDIT EN BELGIQUE... La veille, les députés belges ont adopté à l'unanimité la première loi en Europe interdisant la vente des produits tirés de la chasse au phoque. Le sénateur Jean-Marie Dedecker a élaboré ce projet de loi déposé en avril dernier. « Ce sont surtout les images de la cruauté qui sont passées à la télé belge qui ont convaincu le public », dit-il.M. Dedecker a lui-même observé la chasse au phoque à Terre-Neuve, en 2004. Il qualifie cette expérience de pénible.Cette loi belge doit maintenant recevoir l'assentiment du Sénat belge, ce qui ne devrait être qu'une simple formalité, selon M. Dedecker. Le groupe animaliste International ‘’Fund for Animal Welfare’’ croit que le vote en Belgique trace une voie à suivre pour d'autres états européens. Le gouvernement des Pays-Bas doit en effet se prononcer sur une législation semblable dans quelques semaines. Le marché des produits du phoque représente plusieurs millions d'euros, selon les groupes animalistes. En septembre dernier, le ministre des Pêches et des Océans du Canada, Loyola Hearn, s'est rendu en Belgique pour tenter d'y faire connaître le point de vue de son gouvernement sur la chasse au phoque. De toute évidence, il n'a convaincu personne. Ercé.