17/04/2008

COREE SUD VIANDE DE CHIEN EN LEGALISATION !

LES AUTORITES LOCALES SONT PRETES A LEGALISER LA VIANDE DE CHIEN EN PRODUITS DE CONSOMMATION !

Source Waliboo.com, le 17 avril 2008.  Une nouvelle qui crée l’indignation auprès de ceux qui luttent pour la défense des animaux notamment les férus de chien. En effet en Corée du Sud, les autorités locales sont en passe de légaliser la consommation de chien.

De tout temps, le chien a été considéré comme étant le meilleur ami de l’homme. Sa bravoure et son dévouement vis-à-vis de son maître le confirment. Mais dans les pays asiatiques, (de nombreuses contrées), en Corée comme en Chine, c’est un animal banal assimilé au bétail propre à la consommation tel que la vache et le cochon.

coree-sud-Légalis.ViandeChien Et les autorités de Séoul vont peut être franchir le pas et classer le chien comme animal de boucherie à la demande de l’Agence de sécurité alimentaire sud-coréenne présidée par Lee Hae-woo. Ainsi, en l’absence d’un texte bien précis, les restaurateurs et les bouchers continueraient à “exécuter” les chiens dans des abattoirs de fortune. Ce classement serait donc nécessaire pour que des règles d’hygiène soient fixées et que les consommateurs soient rassurés. Chaque année, 2 à 4 millions de chiens meurent dans ce pays parfois dans d’atroces conditions car selon les croyances asiatiques, un chien mourrant dans la souffrance produit de la viande plus aphrodisiaque de par son excès d'adrénaline.

AssietteChienSAG Mais la réaction des associations de protection animale ne s’est faite pas attendre. L’Association coréenne de protection des animaux a organisé des manifestations de contestation et des pétitions ont été lancées sur Internet.

Après l’interdiction de vente il y a vingt ans avant les Jeux Olympiques de Séoul, la Corée du Sud pourra devenir le premier pays ou le seul pays au monde à légaliser la consommation de chien. Là-bas, le saint bernard, le berger allemand ou le border collie ne pourront pas s’adonner à leur activité favorite telle que respectivement le sauvetage ou la garde de troupeaux.

Réagissez, diffusez et laissez vos commentaires sur cette information importante et authentique !

Les animaux carnivores ne sont pas destinés à l'alimentation humaine... A moins que là bas, l'humain... !

Chien98 Adieu ami je t'aimais tant... Et tu me rends malade maintenant... ! (sic).

Alors ? ! PAS de ''bon appétit'' ; Adieu, je ferme les yeux...

Ercé.

14/04/2008

ACTION CONTRE CHASSE AUX CHATS A GAND...

Source Gaïa. 14/04/2008. Les défenseurs des animaux ont mené samedi une nouvelle action contre la cruelle chasse aux chats, à la Foire de la Chasse à Gand...

Des militants de GAIA, de la Chaîne Bleue Mondiale, d'Animaux en Péril, de l'APMA et du BLID ont mené samedi matin une action de protestation pendant la Foire de la Chasse au Flanders Expo à Gand, contre la cruelle chasse aux chats. Pendant que des hommes-chats étaient ‘'abattus comme des mouches'', les militants dénonçaient haut et fort la cruelle chasse aux chats. Avec beaucoup de tapage et assez de vacarme pour faire fuir symboliquement les chats, loin de leurs tueurs impassibles.
Chaque année, en Belgique des milliers de chats sont abattus par des balles de chasseurs.

mob604_tuerChat
Prévention OUI, balles NON !

Les défenseurs des animaux exigent qu’il soit mis fin cette cruelle chasse aux chats, ce qui inclut l’interdiction de « prélever » des chats à l’aide du fusil dans le cadre d’un soi-disant contrôle de la population. Ils préconisent une alternative à la fois efficace et respectueuse du bien-être animal pour résoudre le problème de la surpopulation des chats : une politique préventive, axée sur la stérilisation et la castration des chats errants et des chats domestiques.

Actions déjà bien connues et traitées par maintes associations de Protection des Animaux, telles qu'à la S.R.P.A. de Charleroi.

Faut-il aussi souligner l'importance pour tout propriétaire de nos braves minets, que des actions d'identifications sont proposées par puce électronique. D'autres informations à ce sujet en visitant le lien à gauche. Cliquez sur le logo Id'Chips, Identification, sous le mini chat.

POUR EUX, MERCI.

Mais comment est-il possible que des Ministres accordent à nouveau ce droit de chasse en 2007, alors que d'autres Ministères prônent la stérilisation et mènent des campagnes d'identifications. Il y a bien, chez nous, d'autres problèmes que communautaires... NON !

Une histoire Belge de plus dont il y a lieu de se moquer à défaut de maturité politique et décisionnelle. Décidément, les hommes d'âges mûrs aiment toujours autant jouer avec des fusils que les mauvais et sales gamins...!

REFLECHIR, serait-il absent du Larousse francophone belge ?

Signez la pétition contre la chasse aux chats. La pétition est valide jusqu'au 20 avril. (Cliquez vite sur le chat colonne de droite).
Ercé. patte09

28/01/2008

RESPECTEZ LA TERRE, S.V.P.

Respectez la terre, ses occupants qui y vivent. Car elle n'est pas rechargeable.

C'est respecter l'homme, les animaux et la nature que nous empruntons à nos générations futures qui seront déjà très affaiblies par le présent et le passé.

mob3367LaTerre
Tiré de ''Stop Animal Génocide''. Lien colonne de droite.

Ercé. patte09

15:19 Écrit par Ercé dans COUPS DE GUEULE | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : terre, respect, civisme, avenir |  Facebook | |  Imprimer

02/12/2007

France. Trafic de Chiens Victoire de 30 Millions d'Amis.

Trafic de chiens : victoire pour la Fondation 30 Millions d’Amis

Le 26 novembre 2007, le Tribunal de Melun (77) a rendu son verdict dans une affaire concernant deux gérantes d’une animalerie. Les deux complices – poursuivies entre autres pour tromperie sur la marchandise, importation d’animaux non conformes aux conditions sanitaires et mauvais traitements - ont été condamnées à huit mois et quatre mois de prison avec sursis avec interdiction définitive de pratiquer une activité en lien avec les animaux. Une victoire pour la Fondation 30 Millions d’Amis qui s’est portée partie civile au procès et un pas de plus vers la moralisation du marché des animaux de compagnie.

Le 8 juillet 2003, en plein été caniculaire, la Police est intervenue dans une animalerie de Pontault-Combault (77). Les policiers y ont trouvé des chiots issus de trafics dans un état lamentable, affamés et déshydratés. Ces animaux, élevés en batterie dans les pays de l’est, avaient transité par la Belgique et souffraient presque tous de problèmes de santé. Les deux femmes qui tenaient l’animalerie avaient déjà été poursuivies pour des faits similaires dans le Val-d’Oise (95).

Chaque jour, la Fondation 30 Millions d’Amis traite de nombreuses plaintes de particuliers ayant acheté des chiots malades en animaleries dont certains meurent quelques jours après leur achat pour ne pas avoir été vaccinés. « Le préjudice moral subi par ces personnes est terrible en plus de la souffrance infligé à l’animal » souligne Reha Hutin, Présidente de la Fondation. Pour faire venir ces pauvres bêtes par milliers en France, une véritable chaîne de l’horreur s’est mise en place : les chiots sont élevés dans des conditions déplorables, enlevés à leurs mères dès la mise bas et expédiés dans des conditions atroces vers des animaleries complices.

Tous les ans dans notre pays, ce sont des centaines de milliers d’animaux qui font l’objet de trafics en tous genres pour un chiffre d’affaires total de plusieurs millions d’euros. Pour cette raison, la Fondation 30 Millions d’Amis demande l’ouverture d’une mission d’information parlementaire sur la moralisation du commerce des animaux de compagnie et l’organisation de la filière canine.

Source : Fondation 30 Millions d'Amis

2007-11-30 16:46:00

11/07/2007

NOUVELLES SAISIES DU S.P.F. BIEN-ETRE ANIMALIER...

logoSPFsantépubliqueSaisie de raton-laveur a Avelgem et de 2 boas constrictors et d'un python molure a Eeklo.

Saisie de raton-laveur à Avelgem.

RatonLaveur1Le vendredi 15 juin 2007, un inspecteur du Bien-être animal du Service Public Fédéral (SPF) Santé Publique a procédé à la saisie d’un petit raton-laveur chez un particulier à Avelgem. Les ratons-laveurs ne sont pas repris sur la liste positive des mammifères pouvant être détenus par  des particuliers et par conséquent ne peuvent pas être détenus dans notre pays.  Le raton-laveur a été saisi mais au soir il est parvenu à s’échapper. Le lundi soir, il a été retrouvé et a été confié au refuge de Leiestreek.

A nouveau, il a réussi à s’échapper et heureusement encore une fois, il a été retrouvé et a été confié au centre de revalidation pour la faune  sauvage ou blessée « Natuurhulpcentrum » d'Opglabbeek qui recherchera une destination définitive pour ce petit animal.

Saisie de 2 boas constrictors et d’un python molure.

boa_constrictor1citesLe 16 juin 2007, un inspecteur du Bien-être animal du Service Public Fédéral (SPF) Santé Publique accompagné de la police locale a procédé  à un contrôle chez un particulier d’Eeklo.

Sur place, ils y ont trouvé un certain nombre de serpents vivant dans des conditions de vie inacceptables.  Il a été décidé de procéder à la saisie d’un python molure malade et de 2 boas constrictors.

D'abord le python molure malade a été transféré et soigné à la faculté de médecine vétérinaire de Merelbeke puis transporté au centre de revalidation pour la faune sauvage ou blessée « Natuurhulpcentrum » d'Opglabbeek. Les deux boas constrictors ont été confiés au zoo d’Anvers.
PythonMolure1COMMENTAIRE... Il est prudent, avant d'acquérir de tels animaux, de consulter sérieusement le règlement de la CITES, dont le lien se trouve sur cette page. D'autres avis et conseils ont déjà été fournis via ce blog. Il est triste de constater que bien des personnes font l'acquisition dans des commerces peu scrupuleux, d'animaux présentant un danger potentiel, interdits à la détention ou tout simplement par manque de connaissance et de savoir, qu'une législation existe pour de tels animaux, qui, reppelons le encore une fois, ne sont ni des animaux de compagnie, ni des objets et qui plus est, n'ont rien à faire dans nos contrées. Ce n'est pas parce qu'on trouve n'importe quoi dans les commerces et animaleries, que ce qui s'y passe est légal. La plupart de ce scommerçants animaliers, ne connaissent pas eux-même, les mesures à prendre ni les meilleures conditions de soins et de détention de ceux-ci.

Ercé.

iconsBandeauSPF.S.P

 

02/06/2007

POSTEZ VOS MESAVENTURES D'ACHAT ANIMAUX EN ANIMALERIES...

CE MESSAGE EST TRES IMPORTANT ! DES A PRESENT, POSTEZ ICI, SANS RETENUE AUCUNE, VOS MESAVENTURES ET PROBLEMES RENCONTRES SUITE A L'ACHAT D'UN COMPAGNON DANS UNE ANIMALERIE... Nous vous garantissons que vos témoignages seront tenus confidentiels. Il n'est nullement nécessaire de laisser vos noms et adresses. Juste quelques mots en résumé sont nécessaires pour établir, sur un délai court, une nouvelle statistique, autre que celles déjà faites par les nombreuses Sociétés de Protection des Animaux, sur ce sujet brûlant. Pour ce faire, laissez vos coms. Soit dans le Mini Chat ou en Inscription Mailing List. Ce dernier fera parvenir un mail de vos commentaires et ne sera pas visible sur le blog. Pour leur assurer un meilleur avenir et pour leur Bien-être. INFINIMENT, MERCI, pour EUX. Ercé.

NACs = PAS ANIMAUX DE COMPAGNIE...

TEXTE PUBLIE DANS LE QUOTIDIEN, ''L'EXPRESS'' de MADAGASCAR. SUR LES NOUVEAUX ANIMAUX DE COMPAGNIE (NACs)... PLUS IL Y AURA DE DEMANDES DE NACs, DANS LES ANIMALERIES, PLUS IL Y AURA DE TRAFFICS ILLICITES ! Questions à... Monique Radiharisoa “Le trafic illicite d'animaux obéit au marché noir”. Le Directeur général des Eaux et forêts parle de l'exportation illégale des produits de la nature. • Qu'entendez-vous par trafic illicite d'animaux et de plantes ? Une exportation d'espèces de la faune ou de la flore est qualifiée d'illégale ou illicite, quand elle est faite en l'absence de papiers légaux ou encore à l'aide de documents falsifiés. On parle aussi de trafic illicite dès que le produit commercialisé ne peut pas faire l'objet d'une exportation et n'obtient pas une autorisation de sortie du territoire national. • A votre avis, quels sont les facteurs à l'origine de la multiplication des cas de trafic illégal ? A l'instar de toutes les transactions, le trafic illicite d'animaux ou de plantes suit la loi de l'offre et de la demande sur le marché. La forte demande d'une espèce quelconque à l'extérieur stimule le désir d'un trafiquant illicite à chercher par tous les moyens le produit sollicité. Ce qui le pousse à agir en marge de la législation en vigueur dans son pays. Le marché noir des produits prohibés constitue également une manière d’avoir de l’argent facile pour certaines personnes. • Quelles sont les espèces les plus touchées par le phénomène ? Pour les animaux, les tortues sont les plus concernées par le trafic illégal. Dans ce cadre, on peut citer deux variétés, à savoir la radiata et l'yiniphora. Les caméléons et quelques espèces de lézards sont également sujets à l'exportation illicite. A l'exception des bois précieux, les plantes sont plus ou moins épargnées par ce phénomène. • Pour quelles raisons une espèce ne peut-elle pas faire l'objet d'une exportation ? - Une espèce animale ou végétale est interdite de sortie du territoire national dès qu'elle figure dans la liste de l'annexe I de la Convention sur le commerce international des espèces animales et végétales, connue sous le sigle Cites. En d'autres termes, il s'agit des espèces considérées comme menacées d'extinction, dont tous les lémuriens, les tortues, pour les animaux, et quelques espèces de pachypodiums et d'aloes pour les plantes. Les espèces inscrites sur l'annexe II de la même convention, c'est-à-dire menacées d'extinction mais à un degré plus faible, nécessitent des dispositions spéciales pour leur conservation, et donc d'une autorisation spéciale avant de quitter le territoire national. • Parlez-nous de la Convention Cites... - Comme son nom l'indique, il s'agit d'une convention réglementant le commerce international des espèces de la faune et de la flore sauvages menacées d'extinction. Les pays ayant ratifié cette convention, dont Madagascar en 1975, se doivent de l’appliquer pour conserver le patrimoine naturel. Propos recueillis par Henintsoa Andriamiarisoa Date : 16-02-2007 CES INFORMATIONS SONT CAPITALES ET A DIFFUSER AUPRES DE TOUS VOS CONTACTS. SACHANT QU'UNE GRANDE MAJORITE DE CES ANIMAUX SONT ISSUS DE CE PAYS ET DES REGIONS AVOISINANTES. ALORS REAGISSONS ! CES NACs, NE SONT EN PAS REALITE DES ANIMAUX DE COMPAGNIE. A votre service. Ercé.

01/06/2007

LES ANIMAUX NE SONT PAS DES OBJETS SEXUELS !

NOUVEAU RELAIS DE ''GAÏA'' PAR SON PRESIDENT MICHEL VANDENBOSCH... A LIRE ET A DIFFUSER CHEZ TOUS VOS CONTACTS. Visitez le site de ''GAÏA'' en cliquant sur une photo de cet article. Après avoir suggéré une pétition à l'encontre des actes de zoophilie, c'est avec un IMMENSE PLAISIR que je vous relaye cette information on ne peut plus sérieuse ! Et en route vers une nouvelle VICTOIRE ! Au nom de tous les vrais défenseurs, Merci Messieurs. LA CHAMBRE INTERDIT LA ZOOPHILIE, (Actes sexuels avec des animaux), ET DOUBLE LES PEINES DE PRISON POUR LA MALTRAITANCE DES ANIMAUX ! Le 8 février 2007 la Chambre des représentants a approuvé par 87 voix pour et 34 abstentions (CD&V, NVA, Vlaams Belang et Front National) un projet de loi qui interdit expressément la zoophilie. Les peines pour la maltraitance d'animaux ont aussi été aggravées. Ce n'est pas tout. La proposition qui interdit de façon générale la maltraitance des animaux a été complétée par des dispositions qui permettront le combat beaucoup plus efficace contre la maltraitance. De plus, il sera déjà possible d'adopter un animal dans un refuge après 15 jours. GAIA est ravie. Ces améliorations sont nécessaires pour plus de bien-être animal. A l'origine de cette interdiction, il y avait l'acquittement d'un violeur de chien par la Cour d'appel d'Anvers. L'homme, qui avait réalisé des pratiques sexuelles (anales et orales) avec des dizaines de chiens, a été acquitté pour maltraitance. Notre plainte contre ce violeur de chiens, qui conduisit le parquet à mener une enquête, avait mis les choses en mouvement. Mais la Cour avait jugé que la loi relative au bien-être animal n'était pas applicable. GAIA a donc insisté auprès du Parlement pour qu'il impose une interdiction explicite de la zoophilie. C'est maintenant chose faite. Peines plus sévères. Les peines de prison les plus élevées prévues par la loi pour les sévices les plus graves infligés aux animaux ont été relevées de trois à six mois. L'amende a aussi été augmentée à 5 500 euros. Ces peines sont doublées en cas de récidive. Adoption Lorsqu'on veut adopter un animal dans un refuge, il doit y avoir demeuré depuis au moins 45 jours. La loi qui vient d'être passée réduit aussi cette période: désormais l'on pourra adopter un chien ou un chat après 15 jours. Amélioration importante de l'article 1erL'article 1er de la loi relative à la protection et au bien-être des animaux du 14 août 1986 prévoyait que: Personne ne peut sciemment se livrer à des actes non visés par la présente loi, qui ont pour but de faire périr inutilement un animal ou de lui causer inutilement une mutilation, une lésion ou des souffrances. Cela devient maintenant: Personne ne peut, sauf dans un cas de force majeure*, se livrer à des actes non visés par la présente loi, qui ont pour conséquence de faire périr sans nécessité un animal ou de lui causer sans nécessité des lésions, mutilations, douleurs ou souffrances. C'est une amélioration importante qui permettra de combattre beaucoup plus efficacement la maltraitance des animaux. * Par force majeure l'on entend, par exemple, écraser accidentellement un animal avec sa voiture. Ercé.

FOURRURES, encore et toujours… LA HONTE !

J'ECRIS CE TEXTE EN MAJUSCULES POUR QUE CHACUN PUISSE MIEUX LE LIRE ET LE FAIRE SAVOIR ET DIFFUSER...QUAND VA T'ON COMPRENDRE QU'IL Y A URGENCE A VOTER LES DIVERS PROJETS DE LOIS DEJA DEPOSES CONTRE LES FOURRURES. MESDAMES ET MESSIEURS LES POLITIQUES S.V.P. AU LIEU DE VOUS AMUSER A DES SEANCES DE PHOTOS AVEC DES ''V.I.P.'' POUR DES CHARTES QUI NE FONT RIEN BOUGER, ALLEZ VITE VOTER CES LOIS CONTRE LES FOURRURES. LES ELEVAGES ET LES COMMERCES DE CHIENS ET AUTRES ANIMAUX DE COMPAGNIE N.A.C. COMPRIS ET CLANDESTINS QUI IMPOSENT UNE SURPOPULATION ANIMALIERE A LA CHARGE DES REFUGES. DIMINUEZ LE NOMBRE D'ELEVAGES RECONNUS ET INTERDIRE LES PARTICULIERS DE PRODUIRE UN AUTRE SURPLUS DE COMPAGNONS QUI SONT DEJA EN SURNOMBRE...VOYONS ENFIN UN PEU DE TRAVAIL. IL Y A DES PRIORITES SUR CES SUJETS.LA MISERE ANIMALIERE EST DUE A LA RESPONSABILITE DES HUMAINS. MAIS QUE DIABLE FAUT IL ENCORE VOUS DIRE ET EXPLIQUER POUR VOUS FAIRE PRENDRE UNE DECISION SUR UN TRAVAIL DEJA TOUT FAIT. CAR CELUI CI N'ATTEND PLUS QUE SIGNATURE ET ARRETE ROYAL. OU ALORS FAUT IL ALLER VOIR NOTRE BON SIR POUR QUE ENFIN CA BOUGE...CE JOUR, C'EST AU TOUR DE 2 STARS FRANCAISES DE DENONCER LA VENTE DE MANTEAUX EN FOURRURE DE CHIENS EN BELGIQUE... DEMAIN CE SERA QUOI ENCORE...PAYS DE LAXISME... CAR PENDANT TOUT CE TEMPS PERDU, COMBIEN DE MALTRAITANCES SERONT ELLES ENCORE PRATIQUEES ? A REFLECHIR ! NON ? Ercé.