31/03/2008

CHASSE AUX PHOQUES INSUPPORTABLE...

 CHASSE AUX PHOQUES INSUPPORTABLE...

campaigns_cat_3

31-03-08. Relais de IFAW. C’est une vision à vous couper le souffle : une mer et un ciel d’une blancheur infinie, aussi loin que porte le regard. Dans l’un des plus beaux spectacles qu’offre la nature, des centaines de milliers de bébés phoques du Groenland appellent leurs mères, seuls sur la glace pour la première fois.

Mais ce sera bientôt la fin de cette scène de paix et de tranquillité. Le Ministère canadien des Pêches et Océans (MPO) a une fois encore ouvert la saison annuelle de chasse aux phoques au large des côtes Est du Canada. Dans quelques heures à peine, la glace rougira du sang de ces bébés phoques sans défense, dont certains n’ont guère plus de trois semaines, qui sont tués à coups de gourdin ou de fusil pour leur fourrure. Certains pourraient même être dépecés vivants ou mourront piégés sous la glace après avoir été blessés.

Votre aide pour mettre un terme à ce massacre cruel.

La majorité de ces bébés phoques sera tuée en quelques jours. La règle est la vitesse – pas l'humanité – car les chasseurs se précipitent pour tuer autant de phoques que possible dans le temps le plus court dont ils disposent. Année après année, les observateurs d’IFAW rapportent les abus, notamment des cas où les phoques sont crochetés vivants et traînés sur la glace, ou encore tués par balle et abandonnés à leurs souffrances jusqu'à ce qu'ils soient frappés une nouvelle fois à coups de gourdin.

Vos dons font une énorme différence pour ces phoques

Les équipes d'IFAW qui surveillent la chasse risquent leur vie chaque année en se rendant sur la glace pour filmer la chasse, documenter la cruauté et partager la vérité sur la chasse aux phoques avec le reste du monde. Je ne laisserai pas le monde oublier cette chasse cruelle et inutile. J’espère que je pourrai compter sur votre présence à nos côtés.

Cette année, les pressions visant à mettre un terme à la chasse commerciale des phoques au Canada prennent une ampleur inconnue jusqu'à présent. L'opposition internationale à la chasse s'amplifie en permanence : Grâce en grande partie aux efforts d'IFAW, les lois destinées à interdire les produits des phoques progressent dans un grand nombre de pays, notamment l’Allemagne, l’Italie et l’Autriche. Les Etats-Unis, le Mexique, la Croatie, la Belgique, les Pays-Bas et la Slovénie ont déjà édicté des embargos sur l’interdiction des produits de phoques.

Je ne doute pas qu’avec votre aide, nous mettrons un terme à la chasse, quel que soit le temps nécessaire pour cela. Merci de votre soutien permanent.

Cordialement,

Fred O'Regan
Directeur Général

P.S. La majorité des Canadiens s’oppose dans tous les cas à la chasse aux bébés phoques. Ensemble, nous pouvons réaliser leurs souhaits. Merci de leur donner ce que vous dicte votre cœur avant que ne débute la prochaine saison de chasse.

30/03/2008

BELGIQUE CHASSE AUX PHOQUES, RAPPEL



                                Le 23 janvier 2007,
Le Parlement belge a adopté unanimement
le projet de loi Verwilghen

La Belgique est le premier pays européen
avec une interdiction de
commercialisation des produits de phoques


Le couronnement après trois ans de combat.




La Belgique est devenue ce soir, le premier pays d'Europe à interdire la commercialisation des produits de phoques. De nombreuses actions ont dû être nécessaires pour atteindre ce couronnement. Mais aujourd'hui, ça y est : le projet de loi relatif à l'interdiction de fabriquer et de commercialiser des produits dérivés de phoques a enfin été adopté. GAIA et l'IFAW (International Fund for Animal Welfare) sont sur leur petit nuage et espèrent ainsi que notre petit pays sera l'élément déclencheur d'un effet boule de neige au sein de l'UE. Le Président de GAIA, Michel Vandenbosch, déclare que « cette loi est un signal fort contre la cruauté. Le Canada a tout tenté pour nous barrer la route mais nous avons finalement réussi à faire passer nos revendications. Bravo et merci au parlement belge ».


Avant le vote, le Parlement avait été le théâtre d'un événement exceptionnel. Une de ses salles s'était métamorphosée, le temps d'un instant, en sanctuaire polaire rempli de centaines de phoques (en peluche de toute taille et en photo) qui reposaient en toute tranquillité et en sécurité dans ce lieu aux allures temporaires de banquise... Cette « réserve pour la protection des phoques » a été inaugurée en ce jour marquant par les protagonistes de ce texte de loi : Marc Verwilghen pour l'Économie, Freya Van den Bossche pour la protection de la consommation et Rudy Demotte pour le bien-être animal. GAIA et l'IFAW ont également accueilli tous les autres Parlementaires et Ministres ayant soutenu ce projet.



Personnes assises de gauche à droite: Gunther Pauls d'IFAW, le parlementaire Magda De Meyer (sp.a), Michel Vandenbosch de GAIA, le ministre Freya Van den Bossche (sp.a), le ministre Marc Verwilghen (VLD), le ministre Rudy Demotte (PS), le senateur Luc Willems (VLD), le senateur Margriet Hermans (VLD)

Michel Vandenbosch, le Président de GAIA, se réjouit : « Voilà trois ans, j'assistais impuissant aux massacres des phoques sur la banquise... Après avoir été témoin de cette réalité insoutenable, nous nous devions d'arrêter ces horreurs. Mais, tout n'était pas acquis pour autant à l'avance. Il aura fallu trois ans et de nombreux rebondissements avant d'arriver à ce résultat tant souhaité. Notre persévérance a donc payé. Au nom de GAIA et d'IFAW, je remercie les protagonistes politiques. »


Par l'adoption de ce texte, les Parlementaires ont réellement montré leur prise de conscience du sort terrible des phoques. Notre Royaume est peut-être l'un des plus petits États d'Europe mais il fera certainement parler de lui en devenant le premier pays de l'Union Européenne à prendre de telles mesures.

12:03 Écrit par Ercé dans LOIS & RAPPELS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chasse phoques |  Facebook | |  Imprimer

21/03/2008

FRANCE. RENCONTRES ANIMAL & SOCIETE...

Rencontres "Animal et société"
Les rencontres "Animal et société", aussi appelées "Grenelle des animaux" sont des rencontres organisées par le ministère de l'Agriculture. L'objectif affiché de ces rencontres est d'élaborer des propositions d'action autour du bien-être animal. Elles débuteront le 14 mars prochain et devront aboutir à la rédaction d'un rapport fin juin (2008).


AssietteChienSAGLa position du gouvernement français sur des dossiers récents concernant le bien-être animal montre sa propension
à suivre avant tout la volonté des filières d'élevage. Il y a donc tout lieu de penser que ces rencontres suivent la politique de communication de l'actuel gouvernement, très habile à occuper les forces d'opposition.

Concernant ces rencontres "Animal et société", la nomination à la présidence du groupe de travail "animal, économie et territoires" du président du groupe chasse au Parlement, Jérôme Bignon, est un exemple frappant de la partialité du gouvernement sur la question animale.

La présentation de ce groupe de travail dans le dossier de presse du gouvernement dévoile également l'intention de ne pas aller plus loin que ce qu'exige déjà la règlementation : "La législation communautaire étant déjà très développée et en évolution constante dans certains secteurs d'activité tels que l'élevage et le transport international, ce groupe se penchera sur les leviers d'une meilleure mise en œuvre de cette règlementation."

Pour en savoir plus, consulter le dossier "Animal et société" - bien-être animale - L214. Suivez sur : http://www.l214.com/animal-et-societe

17/03/2008

1001 FOIS MERCI, POUR ''EUX''...

Clin d'oeil1001 FOIS MERCI...Clin d'oeil

Bobby-Myrtille-Viens 

A Michel DRUCKER, Dany SAVAL, Jean VALLEE et Olivier MINNE...

Clin d'oeil1001 FOIS MERCI...Clin d'oeil

A vous toutes et tous, qui êtes venus si nombreux ce dimanche 16 mars, pour ''Eux''.

Le Président de la SRPA Charleroi, Jacques GOFFAUX, le Conseil d'Administration, les bénévoles, Le Directeur Michel BERNIER, sans qui cette journée n'aurait existé et votre serviteur  ''Ercé'', sont heureux de vous réitérer leurs plus sincères remerciements.

Clin d'oeilErcé.

14/03/2008

M. DRUCKER, D. SAVAL LE 16 SRPA CHARLEROI

Michel_Drucker_OK   INVITATION  CopieSaval-Drucker

C'est ce dimanche 16 mars 2008, que la Société Royale Protectrice des Animaux de Charleroi, recevra pour la seconde fois, la visite de deux grands défenseurs de la cause animale.
En effet, cet après-midi là, Michel DRUCKER et son épouse Dany SAVAL, accompagnés de Jean VALLEE, Olivier MINNE et certainement d'autres Artistes et vedettes de la TV seront présents en notre refuge, à l'occasion d'une des fêtes du centenaire. Il y a 20 ans, ils nous avaient déjà fait l'honneur de leur visite amicale qui avait entraîné les visiteurs par milliers.
Venez nombreux et accompagnés à cette grande journée spéciale ''PORTES OUVERTES'' et surtout dites le partout ou vous savez.
Dès 10h00, exposition d'aquerelles animalières de Madame « Niquy FIEVET ».
POUR ''EUX'', PROFITEZ-EN POUR DEVENIR MEMBRE DU CENTENAIRE !
Lieu: Société Royale Protectrice des Animaux de Charleroi.

Adresse : Rue Emile Vandervelde, 115, 6032 Mont-Sur-Marchienne.
INVITATION GRATUITE A TOUTES ET TOUS
Ouverture : Dès 10h00. Et visite de nos invités de prestige, l'après-midi, jusque,...
Voir site : www.spa-charleroi.be

ViensBobby-Myrtille-srpacharleroi
Ercé

17:24 Écrit par Ercé dans 100 ANS S.R.P.A. | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | |  Imprimer

09/03/2008

MONS. COURSES DE CHEVAUX, DITES NON !

Pétition contre l'importation des courses camarguaises en belgique... Action du 26/02/2008.
UNE HISTOIRE BELGE HONTEUSE ET DEPLACEE, A SUIVRE ET A DIFFUSER...
CoursesChevauxCamargue Les faits : sous le prétexte de faire une oeuvre caritative les 28/29 et 30 novembre prochain, un club de Mons en Belgique compte organiser des courses camargaises. Il y a tant d'autres moyens de  divertir les gens et de récolter de l'argent sans faire souffrir les animaux. Comme le dit le texte de la pétition "...les jeunes taureaux viendront de finir leur saison en Camargue. Au lieu de profiter d'un repos bien mérité, ils devront affronter les régions froides du Nord, juste avant l'hiver... Ils risquent d'y être contaminés par la fièvre catarrhale (maladie de la langue bleue)... inexistante chez eux. Ils devront supporter un voyage de plus de 2000 KM aller-retour entassés dans des camions... Les blessures dues aux rasettes qui servent à attraper les cocardes sont légions, celles dues aux franchissements des barricades sont innombrables... sans parler des problèmes de sécurité que cela va engendrer pour les spectateurs. En effet, c’est une première pour la Belgique..."
Aujourd'hui les courses camargaises et demain...  la corrida, on connait bien la chanson.
La pétition : elle est adressée au Bourgmestre de Mons, Monsieur E. DI RUPO, elle lui demande de ne pas autoriser l'organisation de ces courses camargaises qui sont d'un autre âge et déshonoreraient la Belgique.
Comment signer : Suivez ce lien, http://www.lapetition.be/en-ligne/contre-limportation-des-courses-camarguaises-1759.html , puis remplissez les champs vides précédés d'une astérisque, pensez surtout à valider votre signature en cliquant sur le lien qui vous sera envoyé par email.
Origine de l'info : http://www.webactionsanimaux.fr/ 

07/03/2008

RUSSIE CHASSE AUX PHOQUES, LA FIN ?!

IFAW_logo_home85% Info : La Russie se prépare à interdire

 la chasse aux bébés phoques

 (Moscou, Russie - 5 mars 2008) - M. Oleg Trutnev, Ministre des Ressources naturelles de Russie, vient de rédiger une lettre demandant au gouvernement d’arrêter totalement la chasse aux « blanchons ». Les bébés phoques du Groenland conservent leur fourrure blanche jusqu’à l’âge de 3 semaines. IFAW (Fonds international pour la protection des animaux  www.ifaw.org), qui oeuvre au Canada et dans le monde entier pour mettre un terme à la chasse commerciale aux phoques, se félicite de cette première étape sur la voie d’un arrêt de cette chasse en Russie. ChassePhoquesGaia « Nous nous réjouissons que le gouvernement russe prenne des mesures afin d’arrêter la chasse aux blanchons, » a dit Masha Vorontsova, Directrice d’IFAW Russie. « Nous reconnaissons que cette mesure est un succès important pour la protection animale, mais le gouvernement doit en faire plus - nous attendons un arrêt total de la chasse aux phoques du Groenland en Russie. » L’opposition russe à la chasse aux blanchons s’est considérablement accrue au cours de l’année dernière. Les protestations du grand public ont conduit à une augmentation de la pression exercée sur le gouvernement russe afin qu’il s’attaque officiellement à l’arrêt de la chasse aux blanchons.  De la même façon, l’opposition européenne à la chasse commerciale des phoques au Canada a entraîné des embargos nationaux sur tous les produits de phoque en Belgique et aux Pays-Bas. Des interdictions comparables sont envisagées en Allemagne, en Italie et en Autriche. IFAW continue de pousser ces pays ainsi que d’autres, afin qu’ils réduisent le marché global des produits dérivés de phoque.  « Nous appelons la Russie, le Canada et la Norvège à mettre fin une bonne fois pour toutes à leurs chasses cruelles des phoques du Groenland. » ajoute Mme Vorontsova. « Ces chasses sont inutiles ; elles se contentent de soutenir le commerce de la fourrure utilisée pour des articles de mode qui ne sont pas indispensables. » 

Pour toute information complémentaire sur la campagne d’IFAW en faveur des phoques, rendez-vous sur le site www.ifaw.org

 

04/03/2008

1 FOIRE ANIMAUX EXOTIQUES ! Miami.

Une foire aux animaux exotiques pour particuliers, présentée au zoo de Miami.

Ce qui risque d'arriver chez nous, débordements, (fraude) avec une future liste positive trop étendue ou trop laxiste... IL FAUT PRENDRE CONSCIENCE S.V.P. !
Un coatimundi, un iguane, un serval moucheté... et des tas de serpents, mygales, tortues et scorpions. Le MetroZoo de Miami faisait ce week-end une bonne action, en organisant une "foire aux animaux exotiques" pour que les propriétaires devenus incapables de gérer ces bêtes un peu particulières puissent les donner à d'autres amateurs au lieu de les relâcher dans les rues...

Plus d'une centaine de Floridiens sont donc venus exposer leurs bestioles, amenées dans des paniers à linge sale, des taies d'oreiller ou des boîtes diverses, à cette "Journée d'Amnistie pour les Animaux exotiques domestiques". COMMENTAIRE : Il ne faut justement pas qu'ils deviennent domestiques ! Vous n'iriez pas vivre dans leur terrier, alors, respect, laissez les la bas, chez eux et dans leur milieu naturel !


Croco02 Sur les 150 animaux présents samedi, seuls six n'ont pas trouvé de nouveau propriétaire. "On est à Miami. Les gens ont des paresseux, des léopards et Dieu sait quoi d'autre dans leur jardin", soupirait Thomas Goldsmith, vétérinaire spécialisé charger de confirmer la bonne santé des animaux présentés.

Ray Padilla, 17 ans, était venu brader ses sept serpents, pythons birmans ou boas colombiens, une collection débutée à l'âge de cinq ans, chacun transporté dans une taie d'oreiller nouée. "Plus de place", expliquait-il sommairement. Avant d'ajouter: "euh, nouveau hobby"...

La palme des "lots" les plus bizarres est sans doute allée, ex-aequo, à un serval, ce somptueux chat sauvage africain et un coatimundi, sympathique mammifère aux allures de raton-laveur, originaire d'Amérique du Sud.

Cette bourse aux échanges intervient alors que la législation sur les animaux exotiques s'est durcie, a expliqué Scott Hardin, de la Commission pour la protection de la vie sauvage en Floride.

Ce durcissement fait qu'un nombre de plus en plus important de ces animaux est relâché dans la nature par des propriétaires dépassés et inquiets, ce qui vient menacer l'écosystème ou les moeurs locales: par exemple, les pythons birmans se délectent du rat des bois de Key Largo, espèce déjà rare. Les perroquets perturbent l'approvisionnement en électricité car ils font leur nid dans les transformateurs. Les iguanes sont de véritables tondeuses pour la végétation...

Caméléon02 Certaines séparations ont été difficiles. Debbie Kupferman pleurait en abandonnant son iguane. Pourtant, elle avait hurlé de peur quand son fils avait ramené à la maison ce reptile, blessé, qui avait été jeté par la fenêtre par des voisins ivres. Après l'avoir soigné, elle s'y est pourtant attachée, mais ne peut plus prendre le temps de s'en occuper.


Christie Lyon, elle, plus pragmatique, comptait passer le relais sérieusement en cédant ses deux perroquets verts. Et d'expliquer en détail leurs habitudes alimentaires, leur tempérament et leurs petites manies: s'ils restent en cage, ils s'échappent. Si on les laisse voler en liberté dans la maison, ils foncent dans les vitres... "En général, les gens ne réfléchissent pas à ce qui les attend. Quoi qu'ils fassent, ils doivent savoir ce qu'ils prennent en charge", estime-t-elle.

Faute de quoi en effet, ce type de braderie d'animaux exotiques risque de devoir être organisé bien souvent... A réfléchir.

Pour info. Ercé.

03/03/2008

VIANDE DE CHIEN, CHINE & COREE, LOI !

Contre la consommation de viande de chien & chats. Pétition universelle avant les J.O.

Romain Bourg, le mercredi 20 février 2008 à 04:00

L’association française One Voice, qui a opéré en sous-marin dans tout le pays, vient de lancer une pétition demandant à Hu Jintao de suspendre les violences sur les animaux avant le début des Jeux olympiques.

Concerne le Nord de la Chine et le Sud de la Corée. Cela fait plus d’un an que l’association avait prévu d’aller en Chine. Des enquêteurs se sont donc rendus sur place pendant trois semaines et leurs conclusions sont sans équivoque : les animaux sont particulièrement maltraités dans l’ensemble du pays et les chiens continuent à être tués vivants pour la consommation de leur viande. Muriel Arnal, présidente et fondatrice de l’association One Voice, est consternée. « Nous voulions voir de nos propres yeux ce qui se passait et nous avons vu l’horreur », dit-elle, ajoutant : « Le pire, c’est que les Chinois souhaitent une législation sur la protection des animaux, mais c’est au niveau des autorités que ça bloque. Exemple, en 2006, le gouvernement avait décidé d’enlever et d’emmener à l’abattoir tous les chiens de plus de 30 cm de haut. Résultat, impossible pour les maîtres de promener leur toutou dans la rue, de peur qu’il soit enlevé. »

ChienChineCorée Une pétition. Une de plus...  A SIGNER !

Cliquez sur l'image pour signer en ligne, la pétition One Voice, Merci.

« Les violences sur les chiens, notamment quand ils sont tués avant d’être servis dans les restaurants, sont d’une très grande banalisation. Même les enfants les plus jeunes y assistent, explique Muriel Arnal. « Il y a des campagnes pour les tigres, les ours, contre la fourrure de chat, mais rien pour les chiens. C’est pourquoi nous avons décidé de réagir et que nous proposons une pétition qui s’adresse directement à Hu Jintao, le président chinois. » En effet, il suffit d’aller sur le site de One Voice et de cliquer sur « pétition » pour la voir apparaître. Cette dernière commence par « Monsieur le Président… » et fait état du calvaire des animaux dans le pays. Pour l’association, y avait-il meilleure opportunité médiatique que les Jeux olympiques pour dénoncer cette cruauté ? Probablement non.
Voir textes déjà publiés sur le présent site, catégorie Actualités.
POUR VOIR UNE VIDEO DE ''One Voice'' SUR LES JEUX DU CIRQUE, Cliquez sur ce lien : http://www.onevoice-ear.org/films/chinevf.htm 
Edition France Soir du mercredi 20 février 2008 n°19726 page 15.
Ercé.

02/03/2008

ROUMANIE, LES CHIENS DANS LA RUE.

Actualité : ROUMANIE, BUCAREST. Depuis le 14 janvier 08, une nouvelle loi interdit l'euthanasie sur les chiens errants. Ils devront désormais être stérilisés avant d'être adoptés ou... remis en liberté. D'accord, pas d'accord, la polémique reste vive autour d'un sujet très "bucarestois".

ChiensRoumainsBucarest-BB (Photo: fondationbrigittebardot.fr)
Le maire de Bucarest Adriean Videanu s'était fortement énervé suite à la nouvelle législation sur les chiens errants, craignant leur retour en meute dans les rues de la capitale. Jusqu'à présent, un chien vagabond qui ne trouvait pas de maître après sept jours dans un chenil était euthanasié. Il sera désormais stérilisé, gardé dix jours ou lieu de sept, avant d'être relâché dans la nature. "Grâce à la stérilisation ces chiens deviendront moins agressifs et après 4 ou 5 ans leur nombre va naturellement diminuer", soutient le sénateur Marius Marinescu, initiateur de la nouvelle loi. Un avis qui n'est pas partagé par tous. Interrogé par le journal Cotidianul, la vétérinaire Simona Panaitescu, responsable de l'Administration pour la surveillance des animaux (ASA)  de Bucarest, affirme que "la stérilisation n'a rien à voir avec l'agressivité, et il est utopique de penser que le nombre de chiens errants diminuera dans un futur proche".

Que faire ?
De leur côté, les municipalités se plaignent du coût de la nouvelle législation. Entretenir un chien vagabond reviendrait à 600 Ron par mois, soit un peu plus que le salaire minimum. Mais les plus embêtés seraient surtout les patrons de chenil. Selon le sénateur Marinescu, l'euthanasie étant désormais interdite, ils perdraient une affaire juteuse : le trafic illicite de peaux de chien... Quoi qu'il en soit, Simona Panaitescu estime que la solution est de stériliser et de suivre de façon plus attentive les adoptions tout en maintenant l'euthanisie pour les chiens non adoptés. Opinion plus ou moins partagée par les ONG de protection animale qui revendiquent surtout le besoin d'une grande campagne de communication sur l'adoption. Ioana Caseti, du Comité national pour la protection animale, soutient que "le programme d'euthanasie n'a pas donné de résultat" et qu'il faut "travailler beaucoup plus pour convaincre les gens d'adopter les chiens sans maître".

Pour la petite histoire
Le problème des chiens errants n'a donc toujours pas été résolu. On l'attribue souvent à la destruction des maisons de quartier et à l'édification des blocs communistes qui aurait poussé les Bucarestois à abandonner leurs animaux de compagnie. Jusqu'à ce qu'ils pullulent dans les rues de la capitale. Au début des années 2000, Brigitte Bardot et sa fondation pour la protection des animaux avaient durement attaqué le maire d'alors, Traian Basescu, qui n'avait pas hésité à tuer des dizaines de milliers de chiens. Selon les archives de l'Institut des maladies infectieuses, une moyenne de 60 personnes étaient alors mordues chaque jour à Bucarest. Florian Constant. (www.lepetitjournal.com - Bucarest) mercredi 20 février 2008.

01/03/2008

NAC's, VERS 1 LISTE POSITIVE, MAIS !

"NAC's'' Liste positive reptiles : de l'anaconda au lezard des souches...



Croco01Le service du Bien-être animal du service public federal (SPF) Santé publique, Sécurité de la chaine alimentaire et Environnement a établi une liste provisoire des reptiles qui peuvent encore être detenus comme animaux de compagnie.


ChienPrairie03Ce projet de liste est actuellement soumis aux associations représentant les secteurs du commerce des animaux, des amateurs de vivariums et de la protection des animaux. Le service du Bien-être animal dressera une “liste positive” définitive sur la base de leur avis.


Caméléon02Les reptiles sont de plus en plus populaires comme animaux de compagnie. Ils requièrent toutefois des soins spécifiques, ce qui explique que leurs conditions de vente et de détention sont parfois déplorables. Et c'est précisément pour garantir le bien-être de ces animaux que le service du Bien-être animal a établi une liste positive. Seules les espèces figurant sur cette liste pourront encore être détenues comme animaux de compagnie par des particuliers. 


SerpentBlés02Les personnes qui pourront prouver qu’elles étaient déjà détentrices d’animaux ne figurant pas sur la liste définitive pourront les conserver. Il en est de même pour les jeunes animaux qui sont le produit de l'élevage des espèces visées, mais les éleveurs ne pourront pas les céder à des tierces personnes. Les amateurs qui voudraient, à l'avenir, faire l'acquisition d'une espèce interdite comme animal de compagnie, devront prouver qu'ils disposent à la fois des connaissances et de l'infrastructure requises pour assurer le bien-être de ces animaux. 


Tortue03COMMENTAIRE : Peut-être, mais sous fortes réserves !
 Cet avis ne se rapproche guère de la législation actuelle sur la ''CITES''. Il est bon de savoir que toute détention doit faire l'objet d'une enquête préalable et prouvant les aptitudes tant que l'infrastructure nécessaire et les connaissances afin d'obtenir l'autorisation. Cette manière de proposer une liste positive attendue depuis des années par les Associations de Protection des Animaux, relève trop facilement d'avis dont l'origine semble davantage commerciale que du respect de la vie des ''NAC's'', qui ont TOUS ce grand besoin primordial d'être maintenu dans leur habitacle et leur environnement d'origine. En qualité de Responsable d'une S.R.P.A., je me dois d'être dès cet instant défavorable à cet avis. Les refuges et S.P.A. rentrent trop souvent déjà des animaux qui n'ont strictement RIEN A FAIRE DANS DES HABITATIONS. Sachant que les conditions sont déjà assez rudimentaires dans de nombreux parcs et zoos, il est temps de freiner ces ardeurs qui provoqueront davantage d'infractions et d'actes de maltraitance, pour mauvaises conditions de détention, d'hygiène ainsi que de respect à sa vie naturelle pour chacune des espèces.

N'oubliez pas, les S.P.A., pas plus que les services de secours, ne sont les poubelles des farfellus adeptes de fanatisme et de certains bien de propriétés. ALORS ; Suivez ce conseil peu coûteux. Achetez ces animaux, oui, mais S.V.P. EN PELUCHES OU MINIATURES.

Ercé.  patte09