30/03/2008

BELGIQUE CHASSE AUX PHOQUES, RAPPEL



                                Le 23 janvier 2007,
Le Parlement belge a adopté unanimement
le projet de loi Verwilghen

La Belgique est le premier pays européen
avec une interdiction de
commercialisation des produits de phoques


Le couronnement après trois ans de combat.




La Belgique est devenue ce soir, le premier pays d'Europe à interdire la commercialisation des produits de phoques. De nombreuses actions ont dû être nécessaires pour atteindre ce couronnement. Mais aujourd'hui, ça y est : le projet de loi relatif à l'interdiction de fabriquer et de commercialiser des produits dérivés de phoques a enfin été adopté. GAIA et l'IFAW (International Fund for Animal Welfare) sont sur leur petit nuage et espèrent ainsi que notre petit pays sera l'élément déclencheur d'un effet boule de neige au sein de l'UE. Le Président de GAIA, Michel Vandenbosch, déclare que « cette loi est un signal fort contre la cruauté. Le Canada a tout tenté pour nous barrer la route mais nous avons finalement réussi à faire passer nos revendications. Bravo et merci au parlement belge ».


Avant le vote, le Parlement avait été le théâtre d'un événement exceptionnel. Une de ses salles s'était métamorphosée, le temps d'un instant, en sanctuaire polaire rempli de centaines de phoques (en peluche de toute taille et en photo) qui reposaient en toute tranquillité et en sécurité dans ce lieu aux allures temporaires de banquise... Cette « réserve pour la protection des phoques » a été inaugurée en ce jour marquant par les protagonistes de ce texte de loi : Marc Verwilghen pour l'Économie, Freya Van den Bossche pour la protection de la consommation et Rudy Demotte pour le bien-être animal. GAIA et l'IFAW ont également accueilli tous les autres Parlementaires et Ministres ayant soutenu ce projet.



Personnes assises de gauche à droite: Gunther Pauls d'IFAW, le parlementaire Magda De Meyer (sp.a), Michel Vandenbosch de GAIA, le ministre Freya Van den Bossche (sp.a), le ministre Marc Verwilghen (VLD), le ministre Rudy Demotte (PS), le senateur Luc Willems (VLD), le senateur Margriet Hermans (VLD)

Michel Vandenbosch, le Président de GAIA, se réjouit : « Voilà trois ans, j'assistais impuissant aux massacres des phoques sur la banquise... Après avoir été témoin de cette réalité insoutenable, nous nous devions d'arrêter ces horreurs. Mais, tout n'était pas acquis pour autant à l'avance. Il aura fallu trois ans et de nombreux rebondissements avant d'arriver à ce résultat tant souhaité. Notre persévérance a donc payé. Au nom de GAIA et d'IFAW, je remercie les protagonistes politiques. »


Par l'adoption de ce texte, les Parlementaires ont réellement montré leur prise de conscience du sort terrible des phoques. Notre Royaume est peut-être l'un des plus petits États d'Europe mais il fera certainement parler de lui en devenant le premier pays de l'Union Européenne à prendre de telles mesures.

12:03 Écrit par Ercé dans LOIS & RAPPELS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chasse phoques |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.