29/01/2008

APPEL IMPORTANT !

La Commission Européenne vous demande votre avis sur la chasse aux phoques.

Sauvez les phoques et complétez en ligne le formulaire d'enquête.

Relais de l'Association ''GAÏA : La Commission européenne, via une enquête d'opinion sur internet, tente de savoir ce que les habitants de l'Union européenne pensent de la chasse aux phoques. Ce sondage constitue une chance unique de faire savoir clairement aux dirigeants européens que vous êtes opposés à la chasse aux phoques et que vous soutenez pleinement l'interdiction belge de commercialiser les produits dérivés du phoque. L'enquête est disponible en ligne jusqu'au 13 février 08. N'attendez donc pas plus longtemps et surfez dès maintenant sur le site. ChassePhoquesGaia

http://ec.europa.eu/yourvoice/ipm/forms/dispatch?form=seals

Plus le nombre d'internautes qui manifesteront leur opposition à la chasse aux phoques à la Commission européenne sera élevé, plus grande sera la chance de voir apparaître une interdiction européenne du commerce des produits dérivés du phoque. Une interdiction de commercialisation est une manière efficace de mettre fin à la cruelle chasse aux phoques.

  • Les phoques peuvent-ils être tués pour leur peau?
  • Peut-on chasser les phoques plus âgés?
  • Quel mode de mise à mort est le moins cruel?


Répondez à ces questions et à d'autres sur le site Internet de l'Union européenne.
La Commission européenne, au cours de son processus décisionnel, tiendra compte des réponses recueillies.

Depuis l'an dernier, la Belgique interdit l'importation, l'exportation et la vente de produits dérivés du phoque, tels que la fourrure et l'huile. Le Canada, qui autorise sur son territoire ce massacre massif de mammifères marins, craint que l'interdiction belge n'encourage d'autres pays à adopter une interdiction semblable. C'est pourquoi le Canada a déposé plainte contre cette mesure belge, sous le motif qu'elle contreviendrait aux règles du commerce international.
Réagissez contre le Canada et remplissez le questionnaire. Cela ne prendra que quelques minutes de votre temps.

Les questions ne sont pas toujours formulées très clairement.
Nous vous donnons ci-dessous avec plaisir plus d'explications pour vous permettre de répondre au questionnaire en toute connaissance de cause.

Remplissez le questionnaire via le lien ci-dessus. (En Anglais).

Information utile, à lire avant de remplir le questionnaire.

Outre la partie relative à votre profil personnel, vous n'êtes pas tenu de répondre à toutes les questions. S'il y a des interrogations auxquelles vous ne pouvez ou ne voulez pas répondre, rien ne vous y oblige.

Pour certaines questions, il n'est pas possible d'opter pour une réponse respectueuse des animaux. Ainsi, il vous est demandé d'indiquer - en ordre croissant - quelle méthode de mise à mort cause, selon vous, le moins de douleur et de souffrance (Methods of seal killing).
GAIA estime que cette question n'est pas formulée honnêtement parce qu'aucune option n'est prévue pour une réponse réellement respectueuse des animaux. Pour éviter d'indiquer une de ces quatre méthodes inhumaines comme la "plus acceptable", vous pouvez faire ceci : choisissez la méthode que vous trouvez la plus cruelle et attribuez-lui quatre points. N'exprimez pas de jugement sur les trois autres.


Sourire Rendez-vous sur cette enquête afin que nos voix soient enfin entendues.

Ercé. patte09

Les commentaires sont fermés.