28/12/2007

FEUX D'ARTIFICES = PEUR DES ANIMAUX...

Chaque année, en période des fêtes de Noël et Nouvel An, il est devenu accessible à chacun d'organiser son feu d'artifice de joie. 

Mais cette pratique représente de nombreux risques et ne se déroule jamais sans le moindre incident / accident !

Im.FeuArtifice2
Préventivement, sachez que les animaux domestiques sont très perturbés par les détonnations produites durant parfois près ou plus d'une heure et parvenant de toutes parts dans chaque quartier. C'est la raison pour laquelle bon nombre de chiens et chats, pris de panique, tentent et parviennent à s'enfuir, même d'un enclos bien sécurisé.

Soyez donc vigilant car nombreux de ces animaux se retrouvent en danger, errants sur la voie publique ou embusqués ci et là. Bon nombre de ceux-ci seront perdus et ramenés dans une Société Protectrice d'Animaux dans les jours qui suivent ces festivités. Soit par les services des S.P.A., soit par des tierces personnes. Grâce à l'identification de votre compagnon, il sera facile d'avertir le propriétaire, RESPONSABLE, des actes et dangers que l'animal aurait provoqué. 
ChienChenil01 Lors de ces feux, prenez bien soin que votre ou vos compagnons puissent être à l'intérieur et en votre compagnie afin d'éviter tout dérapage.
 

Une réglementation très stricte (texte officiel)

La réglementation (Moniteur belge du 19 février 2000) définit précisément les artifices dits de joie destinés aux particuliers et impose les prescriptions à respecter lors de leur vente et de leur utilisation.

Quatre prescriptions très importantes intéressent tant le consommateur que le détaillant :

1. Conditions de vente et de débit : le particulier peut acquérir des artifices de joie, à concurrence d’au plus, un kilo de compositions pyrotechniques. Mais tout commerçant vendant des artifices, quelle que soit la quantité détenue, doit toujours être titulaire d’une autorisation de dépôt.

2. Chaque type d’artifices destinés aux particuliers est défini très clairement. La composition pyrotechnique maximale de chaque produit est fixée et des exigences de sécurité sont établies : Interdiction de projeter des débris dangereux et des retombées incandescentes au sol, et amorçage sûr et fiable selon le mode d’allumage prévu.

3. Un classement obligatoire de tout produit mis sur le marché de détail belge est établi par le Service des Explosifs du SPF Economie.

4. Un étiquetage précis et clair est imposé pour chaque produit ; il est impérativement rédigé dans la ou les langues de la région de vente. Il comprend la dénomination commerciale, la mention « artifice de joie », une désignation générique, le classement et une référence du Service des Explosifs, la quantité de compositions pyrotechniques contenue, la mention « ne pas délivrer aux enfants âgés de moins de 16 ans », et un mode d’emploi imposant notamment la mise en oeuvre de l’artifice en des lieux et des circonstances non susceptibles de porter atteinte à la sécurité publique,…

Pour plus d'informations, suivez ce lien : http://mineco.fgov.be/press_releases/press_releases_pdf/p...
Im.ChienAccidenté Evitez ceci ! (Photo). Réfléchissez y et évitez ainsi tout incident incommodant. Mais surtout, faites véhiculer ce message auprès de tous vos contacts. Il y va de la sécurité de vos compagnons et de vos responsabilités civiles.

A votre service pour Eux,

patte09Ercé.

Commentaires

Bonsoir Ercé Un post que certains auraient du lire avant les fêtes (pourtant il s'agit de la plus élémentaire prudence tant des propriétaires d'animaux que des apprentis artificiers). Cette année encore les artificiers en herbe ont encore provoqué pas mal de dégâts et même, suite à l'évasion de leur enclos, des chevaux ont provoqués la mort d'une jeune femme de 22 ans.
A bientôt
Michel

Écrit par : Les sources du Nil | 03/01/2008

Répondre à ce commentaire

Bèn OUI... Merci.
Dans notre civilisation, l'homme à besoin d'argent pour manger n'importe quoi, boire et jouer en dépit du bon sens !
Ercé

Écrit par : Ercé | 04/01/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.