02/06/2007

A NOS FUTURS ELUS FEDERAUX…

A LA VEILLE DES ELECTION FEDERALES DE JUIN, CES 3 QUESTIONS S'ADRESSENT DIRECTEMENT A NOS FUTURS ELUS, IL EST DONC PRIMORDIAL QUE CHACUN EN PRENNE CONSCIENCE ET DIFFUSE CETTE PETITE INFORMATION QUI EST D'UNE IMPORTANCE CAPITALE DES LA PROCHAINE RENTREE PARLEMENTAIRE... ! A tous nos candidats aux élections de juin 2007, en titre, en fonction ou en attente, nous serions désireux de connaître votre réponse aux questions suivantes car un constat sérieux confirme que le régime juridique de l’animal est très mal défini par les divers codes et textes, en raison de leur incohérence. Le code civil définit l’animal comme étant un ''bien meuble ou immeuble''. Nous souhaitons... ''Exigeons même'' que ce code civil prenne en compte que les animaux sont des êtres vivants dotés de sensibilité, et qu’en toutes circonstances, ils doivent bénéficier de conditions aux impératifs biologiques de leur espèce et assurant leur bien-être. Question 1 Engagerez-vous votre Gouvernement, à instaurer un nouveau régime juridique pour les animaux, fondé sur leur nature d’êtres sensibles, tant au niveau du code civil que du code de l’environnement ? Question 2 Engagerez-vous votre Gouvernement à instituer une haute autorité, œuvrant de manière transversale et indépendante dans l’expertise de la condition animale et le contrôle de l’application de la réglementation ? Question 3 Engagerez-vous votre Gouvernement à instaurer une éducation civique au respect des animaux et de la nature dès l’école primaire et à compléter dans tout enseignement supérieur par une formation éthique, juridique et scientifique sur la vie des animaux, leur environnement et les relations que l’espèce humaine entretient avec eux ? Merci de penser à Eux. Pour la S.R.P.A. de Charleroi. Ercé.

Les commentaires sont fermés.