01/06/2007

IDENTIFICATION EQUIDES !

C'EST LE CONTENU D'UN TEXTE DEJA DEVOILE. MAIS CETTE ANNEE 2007, CELA EST CONFIRME !!! N.B. : JE SUIS CONTRE L'ENTREE DU CHEVAL DANS LA CHAINE ALIMENTAIRE !!! Le texte : Pour endiguer les vols, mais aussi garantir une traçabilité de la …viande de ces animaux, tous les chevaux devront progressivement être identifiés à l’aide d’une puce électronique.« Tout cheval est, dès sa naissance, considéré comme un animal producteur d’aliment qui peut à tout moment, entrer dans la chaîne alimentaire. Afin de garantir la protection de la santé publique, il est indispensable de pouvoir suivre le parcours du cheval pour l’exclure de la consommation humaine en cas de présence éventuelle de résidus des médicaments administrés. C’est dans ce cadre que s’inscrit l’arrêté royal du 16 juin 2005 relatif à l’identification et à l’encodage des chevaux dans une banque de données centrale », explique le ministre de la Santé, qui a communiqué jeudi une série de renseignements sur la mise en route de cette procédure d’identification. En voici l’essentiel.L’identification sera obligatoire, mais progressivement sur une Pour le 1er juillet 2006 , les chevaux devront êtrepériode de 3 ans: identifiés avant leur départ pour l’abattoir. Idem pour les chevaux destinés aux Pour le 1eréchanges ou à l’exportation avant qu’ils ne quittent la Belgique; juillet 2007 , ce sont les poulains nés en 2006 ainsi que les chevaux qui participent à des rassemblements et ceux qui changent de propriétaire qui Pour le 1er juillet 2008 , devront être identifiésdevront être identifiés; tous les autres chevaux séjournant sur le territoire belge.Selon le ministère, la règle générale s’appliquera à partir de 2007: tout poulain devra être identifié et enregistré au plus tard 4 mois après sa naissance, et certainement avant qu’il ne change de responsable. L’identification obligatoire se fera avec une puce électronique, un microchip implanté, par un vétérinaire agréé, dans l’encolure gauche de l’animal. Un passeport européen accompagnera cette puce. Une procédure simplifiée sera prévue pour les chevaux qui sont déjà partiellement ou complètement identifiés conformément aux dispositions de l’arrêté. Le ministère explique aussi qu’une « dérogation est toutefois accordée pour les poulains destinés à être abattus dans l’année de leur naissance, qui pourront n’être identifiés qu’à l’aide de l’attestation d’identification établie par l’identificateur et sur laquelle figurera le numéro d’identification de la mère. »Chaque propriétaire devra décider si son cheval est ou non destiné à être abattu pour la consommation humaine. En cas de décision positive, le vétérinaire traitant remplira un chapitre du passeport intitulé traitements médicamenteux lors de l’utilisation de certaines substances afin de pouvoir vérifier le respect des délais d’attente avant l’abattage. Le ministère ajoute qu’un cheval déclaré exclu de l’abattage pour la consommation humaine ne pourra plus jamais entrer dans la chaîne alimentaire, même après un changement de propriétaire. La banque de données sera gérée par un organisme désigné suite à un appel d’offre, dans le courant du deuxième semestre de 2005.

Les commentaires sont fermés.